Association de musiques et danses traditionnelles, ateliers, stages, bals folk


 Le 22ème Festival aura lieu les 3 et 4 juin 2017.

Un peu d’Histoire :
Les rencontres de Poix ont été organisées pour la première fois en 1996 à Poix de Picardie(80). Le but étant, sur un week-end, de rencontrer et d’échanger avec des personnes qui partagent la même passion pour la musique et la danse traditionnelle.
Les participants sont des groupes locaux qui nous connaissent, des groupes étrangers que nous avons rencontrés lors de manifestations, d’échanges ou de stages (des Flamands, des Anglais, des Morris dancers…) et des musiciens venant de régions voisines (Seine Maritime, région Parisienne, Lorraine) et tous ceux qui ont entendu parler de la convivialité du week-end et qui veulent y goûter !
Chacun participe selon son désir aux échanges de musique dans les cafés, aux ateliers de danse, aux bals folks et aux diverses animations dans la ville.
Une cinquantaine de musiciens et autant de danseurs participent chaque année aux rencontres.

 

Programme

> Samedi 3 juin

14h : Animation du camping.
15h30 : Musique dans les cafés et Atelier de danses.
20h30 : Bal folk à la salle des fêtes avec : De Circonstance, Gelée de groseilles, Black Sheep et Peut Qu’Manquer.

> Dimanche 4 juin

11h : Animation du marché.
15h : Bal folk avec Tonik.
16h : La Cuivraille

Gabriel Lenoir, Mickaël Knockaert, Florian Lahiem, Florian Huygebart, Simon Froment, Matthieu Billet et Julien Leguiader

Informations pratiques

Cette année, la municipalité a décidé de ne plus accorder la gratuité du camping aux festivaliers ! Nous en sommes désolés, chacun devra faire sa propre réservation.

> Tarifs

Forfait festival : 20 euros
(comprenant le repas et le bal samedi et le bal dimanche réservation obligatoire)
Repas et bal samedi : 14 €
Entrée Bal folk uniquement samedi ou dimanche : 8 €

Pique nique apporté par chacun dimanche midi

Bulletin de réservation ici
à retourner par courriel pour le 15 mai date impérative

Les images de l’édition 2014

 

le Courrier Picard en parle :
Scan10004